La Puce à l'Oreille est une association qui diffuse des annonces sur le bien-être, le développement personnel, l'écologie, ...

La Puce à l'Oreille

Retour newsletter

Comment rééquilibrer son Yin et son Yang

 Le Yin et le Yang, un concept qui nous vient de Chine et que nous ne comprenons pas toujours très bien... La clef se trouve dans l'équilibre du Yin et du Yang. Mais comment ?

Vous avez été plusieurs la semaine dernière à manifester une volonté de retrouver votre Yin et surtout, je cite : de lâcher ce putain de Yang !

Mais il ne s'agit pas de renoncer, voire de renier son Yang !

Et Si vous pensez que vous devez lâcher le Yang c'est qu'il y a un malentendu

Et surtout pas imaginer qu'il Faut faire quelque chose contre le Yang !

 

Le concept du Yin et du Yang

Le concept du Yin et Yang est profondément ancré dans la philosophie Taoïste
La théorie du Yin Yang découle de celle du Qi « Énergie » et en est le prolongement direct.
Cependant, le Yin et le Yang ne sont pas :

  • Des énergies,
  • Des substances,
  • Des éléments mystiques ou ésotériques.

Il s’agit juste d’un mode de classification des objets et des phénomènes, dans un intérêt principalement dialectique.
Il symbolise la dualité du monde et du mouvement perpétuel de l’univers qui forme un TOUT.


« Yin/Yang, c’est l’unité qui engendre la dualité. »
Pas de nuit sans jour, pas de nord sans sud, pas d’extérieur sans intérieur…

« Le Yin est à l’intérieur, il ancre le Yang
Le Yang est à l’extérieur, il est le messager du Yin »
(Su Wen, 5)

Il faut bien comprendre que le Yin et le Yang symbolisent deux forces, interconnectées et interdépendantes, et nous ne sommes en harmonie que quand l’équilibre entre ces deux forces est trouvé.
Tout phénomène peut être lu par le prisme du concept Yin/Yang. L’obscurité de la nuit (Yin) remplace et est remplacée par la lumière du jour (Yang). L’un n’existe pas sans l’autre.
L’excès ou le manque de yin ou de yang dépend de votre mode de vie, votre alimentation, vos activités, votre lien à la nature, votre état de santé, psychologique, émotionnel et mental.
Par exemple l’inquiétude, le stress ou les émotions négatives provoqueront un déséquilibre de l’énergie vitale (du Qi ) dans votre corps.
Nous vivons dans une société où nous sommes conditionnés à avoir un mode de penser binaire… « bon » ou « mauvais », « vrai » ou « faux », « clair » ou « sombre ».
Mais nous devons regarder au-delà de ces conditionnements. Chuang Tseu, un sage taoïste, déclarait que, selon le point de vue de chacun, toute chose est tantôt un

« Cela », et tantôt un « Ceci ».

Par conséquent, un « Cela » précède toujours un « Ceci » et « Ceci » découle toujours d’un « Cela » .

C’est pourquoi l’on dit que le « Ceci » et le « Cela » naissent en même temps.
Sans compter que ce qui est « Ceci » pour vous peut-être un « Cela » pour l’autre… Mais ça c’est un autre débat !


Dans la philosophie Taoïste, la seule chose qui ne change pas dans la vie, c’est que tout change tout le temps !
Il me semble important d’intégrer cette notion de changement permanent et d’interdépendance entre le Yin et le Yang car rien dans la vie n’est statique, tout est éphémère… Chaque instant va se transformer en fonction de l’état de la matière ou de l’énergie.
Bien souvent, nous ne reconnaissons pas le changement ou nous y résistons, et cela provoque des conflits en nous… qui peuvent nous rendre malade !
Mais si nous sommes à l’écoute de chaque changement, de chaque mouvement, nous serons capables d’accueillir les diversités de la vie, de nous harmoniser.
Le symbole du Yin et Yang montre les changements cycliques, représentés par la couleur noire et blanche, les deux formant un TOUT.
Les points à l’intérieur des moitiés blanche et noire révèlent que dans chacune se trouve la graine de l’autre.
Le concept de Yin et Yang peut être étudié et appliqué plus en profondeur mais on rentre alors dans la pratique de la Médecine Traditionnelle Chinoise.
De mon côté, je me limite à la compréhension du Yin et du Yang dans mon vécu et mon ressenti. Si ce concept vous intéresse, je vous encourage à vous rapprocher d’un praticien en Médecine Traditionnelle Chinoise.

Le Yin symbolise :

o Le féminin

o La Matière
o Le matériel
o Le passif
o La contemplation
o L’intériorité
o La lenteur
o L’intuitif
o Le fantasme
o Le ressenti
o La lune
o L’obscurité
o La nuit
o L’hiver
o Le froid
o L’eau
o La soumission
o La raideur, l’inertie
o Le lourd
o Le mouvement descendant
o La nuit
o L’inspiration
o Recevoir
o La faiblesse
o L’immobilité
o Les rivières

Le Yang, lui, symbolise :

o Le masculin

o L’extériorité
o L’énergie
o L’immatériel
o L’action
o La logique
o La vitesse
o La compréhension
o Le clair
o Le jour
o L’été
o Le feu
o Le soleil
o La lumière
o L’expiration
o Donner
o La création
o La domination
o Le mouvement vers le haut
o Le léger
o La vigueur
o Le chaud
o L’expansion
o La force
o Le mouvement
o Les montagnes

 

Vous l'avez compris, il ne s'agit pas de renoncer, de renier son Yang...

Car le Yang est bon, le Yang est nécessaire !

J'aime donner un exemple ...

Quelqu'un à un projet, sa part de Yin va apporter la créativité, sa part de Yang va lui permettre de faire naitre son projet !

Sans le Yang, on peut être très créatif sans jamais passer à l'action !!!

Aucun projet ne verra le jour ! Et sans le Yin, on va être très actif, on va brasser beaucoup d'air car les actions sont vides de sens...

Aujourd'hui nous vivons dans une société très Yang.

  • Une société patriarcale, construite par les hommes, pour les hommes
  • Ou il faut être dans la logique
  • Dans l'intellect
  • Dans le mouvement
  • Dans l'action 
  • Aller vite tout le temps
  • Donner aux autres,
  • Être fort tout le temps !!

Alors on est dans sa tête ... On se coupe du corps, et de son être profond

On sent au fond de soi qu'il nous manque quelque chose...

Mais parfois on ne le sens même pas tellement on est déconnecté de ses sensations corporelles...

On vit alors en déséquilibre, avec cette sensation d'être sur le fil du rasoir ...

On s'épuise, parfois jusqu'au basculement vers l'épuisement extrême dont on a beaucoup de mal à se relever...

 

Alors comment fait-on ? 

Il ne s'agit pas de combattre le Yang, car là on rajoute du Yang au Yang !

 

Il faut apporter du Yin...

  • Du féminin
  • Du ressenti
  • De l'intuitif
  • De l'observation et de la contemplation
  • Ralentir, prendre le temps de vivre
  • Se poser, se reposer
  • Penser à soi
  • Prendre soin de soi

 

Le massage Tao est un fabuleux massage pour rééquilibrer le Yin et le Yang en apportant du Yin... 

 

Aujourd'hui, en raison de l’exploitation du corps féminin et de la sexualité par la société, beaucoup de femmes perdent confiance en elle, et en l'Homme.

A cause de comportements inadaptés, de souvenirs traumatisants, de l'éducation aussi parfois, elles deviennent alors sentimentalement et sexuellement inhibées.

La sexualité féminine est un vaste domaine où se mêlent des sentiments tels que la nostalgie, la souffrance, la culpabilité, les malentendus, la frustration, la peur, la honte...

De nombreux blocages peuvent alors s'installer inconsciemment.

Malheureusement la sexualité féminine est un sujet tabou...

Je suis peut-être déjà en train de vous choquer...

Êtes-vous à l'aise dans votre sexualité, avec votre plaisir ?

Êtes-vous à l'aise avec l'autre ? Avec son plaisir ?

J'ai déjà évoqué la sexualité féminine dans ma lettre de mai 2020, aujourd'hui, je vous propose d'essayer de répondre à quelques questions sur la sexualité masculine pour voir où vous en êtes... Et si vous vous dites que ce paragraphe ne vous intéresse pas, soit parce que vous être un homme, soit parce que votre partenaire sexuel est une femme... Et bien détrompez-vous, ... Cela vous concerne !

Si vous êtes une femme, il y a en vous une part de masculin, une part de Yang qu'il faut accueillir, pacifier, honorer...

Si vous êtes un homme, posez-vous la question et essayez de répondre du point de vue de votre partenaire... 

Il ne s'agit pas de me répondre à moi, c'est un dialogue entre vous et vous ...

Ces questions ne sont là que pour vous permettre de mettre en lumière ou vous en êtes... Soit, c'est ok pour moi ... Soit ou au contraire, là, je me sens mal, rien que lire les questions, je panique...

C'est un exercice qui permet de mettre en lumière les choses à guérir ...

Petite série de questions sur la sexualité masculine...

  • Que signifie pour moi l'excitation masculine ?
  • Comment je réagis devant les attentes sexuelles d'un homme ?
  • Qu'éveille en moi la vue d'un pénis en érection ?
  • Est-ce que je libère l'énergie sexuelle d'un homme ou est-ce que je la bloque ?
  • Est-ce que je souhaite contrôler les situations sexuelles ?
  • Ou est-ce que je me laisse aller ?
  • Quelle importance est-ce que j'attache à l'orgasme de l’homme ?
  • Est-ce que je me sens responsable de la satisfaction de l'homme ?
  • De son érection ?
  • Est-ce que j'accède aux désirs sexuels de mon partenaire ?
  • Qu'est ce qui me plait dans sa sexualité ?
  • Qu'est ce qui ne me plait pas ? Me dégoute ?
  • Quand est ce que je me ferme ?

 

Toutes ces questions ont pour but de vous permettre, à vous, de regarder les choses en face... Où en êtes-vous ?

Et si c'est compliqué, c'est ok ... C'est un point de départ comme un autre ...

Pour travailler sur soi et changer sa vie...

Si vous ressentez le besoin d'être accompagnée, je suis là.

 Pour pacifier sa part de Yang, il faut accueillir son Yang, se pacifier avec le masculin, avec les hommes...

A 50 ans, au moment de mon divorce, je me sentais vieille, périmée.

Rapidement j'ai compris que j'avais peur des hommes...

Des peurs très profondes, sans comprendre d'où elles sortaient...

J'ai vécu 28 ans avec un homme, dans un cocon, protégée...

Et là, au moment de la séparation, des traumatismes de mon enfance, de mon adolescence sont remontés.

A l'aube de ma nouvelle vie, j'avais du travail pour être en paix en moi, avec moi, avec l'autre...

J'ai donc levé le voile et regardé en face mes peurs, d'abord dans les stages de massage Tao, puis lors des rencontres féminin/masculin sacré 2019.

Dans ces stages qui se font en parité hommes/femmes, chaque rencontre m'a montré à quel point les hommes ont eu aussi leurs parts de traumatismes, de peurs...

Chaque homme qui s'est autorisé à vivre sa vulnérabilité, son authenticité me faisait avancer un peu plus vers la réconciliation avec ma part de masculin.

Et je les remercie tous, très sincèrement...

Et j'ai continué à rééquilibrer mon Yin et mon Yang par le massage Tao.

C'est une des spécificités de ce massage.

Et puis est venu le jour de la rencontre hommes/femmes des Rencontres du féminin sacré 2019/Rencontres du masculin sacré 2019...

Ce jour-là il s'est passé quelque chose de très fort en moi... Et il résonne encore en moi aujourd'hui 

Nous étions, environ 400 femmes face à 200 hommes et dans ce groupe d'hommes, j'ai vu tant de fraternité, d'amitié, de douceur, de bienveillance, de joie, de légèreté, de complicité, de puissance aussi, et d'amour... que j'ai à cet instant-là réconcilié mon féminin avec le masculin, avec ma part de Yang, et avec les hommes ...

Maintenant je suis en paix, bien sûr il m'arrive encore de croiser des hommes au comportement inapproprié, et je sais les remettre à leur place, mais je rencontre tellement d'autres hommes magnifiques... des hommes qui sont dans leur pleine puissance ou sur le chemin vers leur pleine puissance...

Je vais ci-dessous partager avec vous des textes qui ne sont pas de moi mais qui m'ont particulièrement touché dans ce chemin de réconciliation avec mon masculin...

Merci à leurs auteurs !

Je vous souhaite une belle lecture...

Le manifeste de Jacques Ferber.
Ce texte m'a fait pleurer ! Et j'ai pu poser ces mots ...
je te pardonne, et gratitude à toi pour ta demande...

Moi homme, je mets un genou en terre et je déclare que je condamne et que je demande pardon à vous les femmes, pour toutes les agressions sexuelles que vous avez subies ainsi que pour tous les comportements violents et propos dévalorisants qui ont été commis contre vous.

Au nom de tous les hommes, au nom de vos pères, de vos grands-pères et de vos oncles, je veux, avec tous mes frères, les hommes de lumière, laver et réparer tous les moments où vous avez été objectivées, bafouées, non reconnues, tous les moments où l’on vous a touché sans votre consentement, toutes les fois où l’on a dit “c’est pas grave” alors que vous aviez été touchées dans votre féminité.

Nous voulons condamner le déni qui a été fait depuis des millénaires envers le féminin que vous portez en vous, sisters. Nous voulons reconnaître et honorer la merveille et la puissance du féminin incarné avant tout par vous les femmes.

Nous voulons que vous les femmes vous vous sentiez réellement en sécurité à nos côtés. Que vous ne nous voyez plus comme des violeurs et agresseurs potentiels, mais comme des partenaires, amants, frères, époux, amis, ouverts, puissants et tendres à la fois, qui avançons tous ensemble sur le chemin de la Vie.

Je désire que nous les hommes, offrions notre cœur et notre puissance pour que ces violences ne se reproduisent pas. Que notre virilité ne soit pas associée à ces agressions, que notre puissance ne soit pas prise comme une violence. Et aussi que la demande de pardon ne soit pas prise comme une faiblesse, comme une auto-castration, mais comme une force pour avancer vers l’union du masculin et du féminin. Il ne s’agit pas de se ramollir, de devenir des « petits garçons » mais bien au contraire de mettre notre puissance au service de cette union.

Je souhaite ardemment que nous puissions construire ensemble un monde où le féminin soit totalement respecté et honoré, et que vous sentiez combien nous sommes nombreux à vous chérir et à ouvrir nos bras, parfois maladroitement, mais avec l’élan du cœur.

C’est mon vœu le plus cher, et mon cheminement, afin qu’hommes et femmes, nous puissions nous rencontrer dans l’union sacrée du féminin et du masculin et bâtir une nouvelle alliance, une nouvelle humanité.

Que la Paix règne sur la Terre, que le pardon et l’Amour nourrisse nos êtres, que la Joie soit dans les cœurs.  Aho (j’ai dit !)”
 

 

Je crois au Masculin Sacré

Je crois au Masculin Sacré. Je crois aux hommes sensibles et aimables.
Je crois aux hommes qui se guérissent et qui aident les autres à guérir.
Je crois aux hommes mystiques qui se connaissent eux-mêmes.
Je crois à ces hommes endormis et malades qui veulent voir la lumière et qui parviennent parfois à la voir.
Je crois aux hommes dont l'ambition la plus haute est la simple félicité.
Je crois aux hommes qui cherchent avec tempérance la paix à l'intérieur.
Je crois aux hommes qui se rebellent face au système, parce qu'ils savent qu'il n'a jamais été sain.
Je crois aux hommes poètes, mages, écrivains, sages, enseignants, musiciens et artistes.
Je crois aux hommes conscients qui savent qu'ils ont perdu autant avec le patriarcat, que les femmes.
Je crois aux hommes qui aiment danser et chanter et qui font de la vie une fête.
Je crois aux hommes qui aiment leur enfant intérieur blessé, qui l'écoutent et l'enlacent.
Je crois aux hommes qui refusent d'être esclaves de leur propre blessure et qui malgré la douleur la nettoient et la guérissent patiemment, avec amour et courage.
Je crois aux hommes qui viennent des étoiles et qui se souviennent de la puissance de leurs ailes, du pouvoir de leurs mains et du pouvoir de leur coeur.
Je crois aux hommes qui connaissent leur intuition et l'utilisent comme une boussole.Je crois aux hommes libres qui partagent leur liberté parce qu'ils ne connaissent pas d'autre façon de vivre.
Je crois aux hommes protecteurs de l'énergie féminine, qui savent lire le regard de leur bien-aimée et qui ne veulent pas la changer mais simplement l'accompagner amoureusement sur son chemin.
Je crois aux hommes complets qui n'ont pas besoin de quoi que ce soit parce qu'ils savent qu'ils sont tout.
Je crois aux hommes à l'esprit du feu, qui coulent comme l'eau quand ils parcourent la terre féminine et qui caressent comme le vent, quand ils aiment sans hâte.
Je crois aux hommes qui, à travers d'autres yeux, se voient eux-mêmes et c'est pour ça qu'ils aiment et respectent toute créature qui existe sur terre.
Je crois aux hommes parfaitement imparfaits, parce que c'est dans cette imperfection que réside leur beauté.
Je crois aux hommes sensibles qui savent recevoir et donner de l'amour en équilibre, qui écoutent et parlent aussi, ceux qui vivent et qui laissent vivre.
Je crois aux hommes qui vivent la sexualité comme un acte sacré, parce qu'ils savent que c'est un don merveilleux d'où ils peuvent créer l'alchimie la plus pure et inimaginable.
Je crois aux hommes qui ont des sentiments clairs, qui sont accessibles et qui sont présents en eux-mêmes et pour les autres.
Je crois aux hommes qui marchent pieds nus et avec peu de bagages.
Je crois aux hommes tendres et sauvages en même temps, qui n'ont pas encore été domestiqués.
Je crois aux hommes mages qui embellissent tout sur leur passage, dont la vie est un art et qui charment avec leurs dons.
Je crois au Masculin Sacré et à toute la divinité que tu as toujours porté.
Je crois en toi… Frère. Je crois en moi.

 

Rishima

Tél. : 0685911090
Mail
Site internet

Article créé le 24/07/2020 par Virginie Menneteau

Comment rééquilibrer son Yin et son Yang