La Puce à l'Oreille est une association qui diffuse des annonces sur le bien-être, le développement personnel, l'écologie, ...

Objectif n°1 accélérer...

Quand tout s'accélère, comment distinguer l'urgent et l'important ?

 

Il y a quinze ans, après un mois de retraite solitaire dans les Pyrénées, j'ai pris le métro parisien. A la sortie, sur une énorme affiche publicitaire était écrit: Objectif n° 1 accélérer ! C'était une publicité pour internet qui montrait déjà bien la tendance générale de la société à vouloir allez vite.

Parfois, le contexte professionnel nous demande d'accélérer. Mais bien souvent, entraîné par ce mouvement général, nous nous mettons nous même la pression. C'est le cas de la boulangère chez qui je suis allé il y a trois jours. Il n'y avait pas de longue file d'attente, juste moi. La boulangère m'a servi en à peine 3  secondes et m'a dit au revoir avant que je ne prenne la baguette du comptoir. Combien de temps lui aurait-il fallut pour me regarder et me souhaiter une bonne journée? Parfois, il se peut que nous soyons cette boulangère empressée qui oublie ce qui l'entoure...

Qu'est ce qui est important pour nous dans nos vies ? Qu'est ce qui a du sens? Quelle est notre relation à nous même, à nos voisins, à notre famille, à nos collègues… Quelles sont les habitudes qui nous nourrissent et celles qui sont nocives ? Comment est ce que je veux vraiment vivre ma vie ? Est ce que je vis en accord avec ce qui est essentiel pour moi ? Est ce que je mets l'urgent ou l'important au premier plan? Qu'est ce que je peux changer ?

Pour le savoir, s'arrêter de courir est nécessaire. Celui qui observe les oiseaux dans la nature le sait : pour bien les voir, il reste immobile et silencieux.

Dans la méditation de pleine conscience, c'est exactement la même chose. Nous apprenons à faire une pause silencieuse et à regarder en nous, profondément. Nous pouvons alors observer des choses étonnantes : le foisonnement de nos pensées, de nos peurs, la force de nos habitudes et de nos rêves aussi. Nos mécanismes deviennent plus flagrants et notre compréhension de nous-même et de ce qui nous fait du bien s'affine.

Nous avons chacun des vies différentes. Certains outils, comme la pleine conscience, m'ont personnellement énormément apporté pour répondre à ces questions mais je ne pense pas qu'il y ait une recette unique : chacun marchera son propre chemin. 

Quel que soit le chemin emprunté, quand tout s'accélère, mon invitation est de ralentir , de faire une pause pour sentir chaque jour, un peu plus, ce qui est le plus important dans nos vies.

 

Kiêt DAO : fondateur de L'espace de La Source , lieu de ressourcement écologique en pleine nature, démarre le Tai Ji Quan , le Qi Gong et la Méditation au Vietnam il y a 20 ans.

A L'espace de la Source, il enseigne de nombreuses retraites et  à Montpellier, il anime  des cycles  de pleine conscience en 8 sessions.

Plus d'informations ici.

 

 

 

 

Tél. : 0676954004
Mail
Site internet

Article créé le 11/02/2019 par Kiet DAO