La Puce à l'Oreille est une association qui diffuse des annonces sur le bien-être, le développement personnel, l'écologie, ...

Comment utiliser les difficultés pour renforcer la confiance en soi

Les difficultés n’arrivent jamais par hasard. Elles ont toujours un lien avec notre histoire personnelle, ce que l’on appelle aussi les « mémoires ».

Par Louis CHAPELIER

Notre rapport à l’extérieur est déterminé par le rapport que nous avons avec nous-mêmes.

Tout ce que ne nous vivons n'est que le reflet de ce que nous portons en nous mêmes, la plupart du temps inconsciemment...

Bien des personnes vivent avec des blocages et freins inconscients qui vont freiner la matérialisation de leurs aspirations.

Prenons l’exemple de la relation amoureuse. Une personne vit une histoire difficile et a la sensation d’avoir été abandonnée alors qu’elle a l’impression d’avoir tant donné. La souffrance générée par cette relation lui fait dire « Plus jamais ça ! ». En tout cas, c’est ce qu’elle croit car un peu plus tard, elle fait une nouvelle rencontre où tout semble aller pour le mieux, c’est ce que l’on appelle « la lune de miel ». Et puis une fois passé l’attrait de la nouveauté, le même schéma relationnel souffrant se produit. Le compagnon/la compagne n’est jamais là, rencontre d’autres amants, fait ce qu’il veut quand il veut sans se soucier d'être disponible et de nourrir sainement la relation.

width=

Que se passe-t-il ? Au fond, la personne revit la même situation car très inconsciemment, elle pense ne pas mériter une relation épanouissante et durable car une blessure d’abandon demeure grande ouverte. Elle va s’autosaborder sans même s’en rendre compte et s’attirer toutes sortes de situations qui vont à l’opposé de ce qu’elle désire.

Au fond, cette situation est une chance de se libérer de cette blessure d’abandon mais ça n’est possible que si l’on cultive la vigilance. On peut se laisser emprisonner dans ce jeu de circonstances adverses et de difficultés en amplifiant le phénomène. Mais, on peut aussi prendre la difficulté comme une information qui nous invite à voir le décalage entre ce qu’est notre vie et ce que l’on souhaite voir se réaliser.

width=

Face à une difficulté, nous avons donc deux solutions : soit en faire un malheur, soit en faire une chance. La chance de prendre conscience de ce que l’on porte en nous et de pouvoir s’en libérer au lieu que ça ne se matérialise indéfiniment.

Pour cela, nus avons besoin d’être équipés pour avancer. Nous avons besoin d’outils pour cultiver une attitude juste, appropriée face aux évènements.

En cela, la méditation est très utile. L’attitude méditative permet de développer la vigilance et l’attention pour conscientiser ce qui est à l’œuvre dans nos vies et « transformer le venin en remède ».

Comme le dit Boris Cyrulnik avec le concept de la résilience, une situation négative peut devenir positive si l’on sait si prendre, c’est pourquoi nous avons besoin d’être équipés.

J’invite donc chacun(e) à se familiariser avec ces outils car comme le dit le proverbe : « on n'enracine pas un arbre pendant la tempête ».

Prenez bien soin de vous.

 

Tél. : 0635452939
Mail
Site internet

Article créé le 30/11/2018 par Louis Chapelier